L’ERM c’est l’équipe régionale montagnisme (Ile-de-France). Elle est composée de 7 personnes qui depuis octobre 2019 suivent une formation théorique et pratique entre l’Ile-de-France et des sites de pratique en montagne.

Pour plus d’informations sur le contenu du cursus ERM et surtout vous inscrire pour les sélections qui auront lieu le 2 et 3 octobre 2021 (viaduc des Fauvettes). Rendez-vous sur le lien ci-dessous :

https://idf.ffme.fr/appel-a-candidature-pour-integrer-lequipe-regionale-montagnisme/

Comme il n’y a pas beaucoup de montagne en Ile-de-France, l’équipe s’est déplacée 5 jours dans les Alpes pour la sortie Alpinisme. La dernière sortie du cursus avant le stage final début septembre 2021.

L’ERM IDF 2019-2021, celle qui a redoublé « cause Covid  » était donc au complet pour ce rendez-vous dans le parc Naturel des Écrins, encadrée par 2 initiateurs Alpinisme (issus du cursus ERA).

Vous en avez l’eau a la bouche ? Allez, on vous dévoile tout (ou presque).

L’équipe

Maintenant que vous voulez savoir, l’ERM IDF 2019-2021 est représentée par ses 6 stagiaires, j’ai nommé : Florian, Henri-Alexis, Jean-Michel, Sébastien D, Sébastien R et Julien.

Maintenant que vous nous connaissez, présentons nos encadrants.

Nos encadrants

Ceux qui ont su nous apporter tout leurs savoir et encadrement bienveillant durant ce stage. Ils ont su partager leurs connaissances tout en s’assurant de notre sécurité. Ce qui nous a permis de réaliser ce stage dans de très bonnes conditions !

Pour tout cela, nous leurs adressons un grand merci !

Merci à toi Guillaume !

Et merci à toi Giovanni !

Le planning

Après un trajet en TGV jusqu’à Grenoble (très matinal pour certains), nous terminons à bord de 2 voitures le reste du trajet jusqu’au « Pré de madame Carle », point de départ des plus célèbres courses d’Alpinisme. La pluie incessante pendant tout le trajet s’arrête à notre arrivée au parking…nous ne la reverrons plus avant notre retour 😊.

 

J1 (24-05) : Montée au refuge du Glacier Blanc depuis le pré de Madame Carle – 650m de D+

J2 – (25-05) : Pointe Cézanne : Arête SE et traversée au Pic du Glacier d’Arsine (PD) + Descente par arête W du Pic du Glacier d’Arsine (F)

Réveil à 4h pour un départ 5h

https://www.camptocamp.org/routes/188069/fr/pointe-cezanne-arete-se-et-traversee-au-pic-du-glacier-d-arsine

On n’a pas fait la boucle détaillée dans le topos camp to camp car nous dormons au refuge des écrins afin d’être au plus prêt pour la course du lendemain.

Pointe Cézanne – Arête Sud sur Relive ! https://www.relive.cc/view/vevYXNAj3Jq

J3 – (26-05) : Ce qui était prévu : Roche Faurio : Versant SE (voie normale) – F – 680m D+ dont 100m de difficultés

https://www.camptocamp.org/routes/54591/fr/roche-faurio-versant-se-voie-normale-

MAIS lors du traditionnel « point météo et conditions » présenté par le gardien du refuge des écrins, la course de la roche Faurio nous est présentée comme très fréquentée avec risque de « bouchons » au sommet. En revanche l’une des courses qui était une « grande classique » il y a 20 ans est en superbe condition… Apres debriefing sur l’info, la décision est prise se sera le « Pic de Neige Cordier ».

Réveil à 4h pour un départ 5h

Pic de Neige Cordier : Couloir S du col Émile Pic et facette N PD+

https://www.camptocamp.org/routes/55158/fr/pic-de-neige-cordier-couloir-s-du-col-emile-pic-et-facette-n

La course commence par une petite montée progressive, suivi d’un passage dans un couloir de neige un peu étroit et une course en 3+ sur du rocher un peu instable. Du sommet, la belle vue de la Roche Emile Pic et l’horaire encore matinal ont fait que nous avons enchainé sur cette course.

https://www.camptocamp.org/waypoints/38473/fr/roche-emile-pic

La neige ayant transformé pour la descente, nous avons pris l’option « pierrier » à mi-hauteur. Descente sécurisée à base de coinceur et de sangle sur des becquets puis une descente en rappel sur becquet.

Pic de neige Cordier et Roche Émile Pic sur Relive ! https://www.relive.cc/view/vPv4G87X9Rq

Nous sommes ensuite redescendus au refuge du Glacier Blanc avec un arrêt sur le bas du glacier pour des révisons sur le secours en crevasse à l’aide du mouflage double mariner sur « corps-mort » (piolet). Pour se mettre en condition, on s’encordait et le premier courrait dans la pente, le second devait l’arrêter puis le faire remonter. Très instructif !

J4 – (27-05) : Ce qui était prévu : Agneau Central : Traversée Agneau Blanc → Agneau Central → Col Tuckett (PD) + redescente par Agneau Noir : Arête S

https://www.camptocamp.org/routes/175135/fr/agneau-central-traversee-agneau-blanc-agneau-central-col-tuckett

! Pluie annoncée à 14h du coup on a dû se réorganiser et changer de course pour un retour à 13h au refuge au maximum. Se sera la course « Agneau noir ».

Réveil à 3h pour un départ 4h

Agneau Noir PD 3c>3c https://www.camptocamp.org/waypoints/550188/fr/agneau-noir

Aller-retour en passant par le col de Monetier puis le col de Tucket ou l’on s’arrêtera prendre de belles photos (qui nous couterons des places par la suite). Arrivé à la partie Rocher en 4+, nous retrouvons toutes les cordées devant nous. Après une heure d’attente, nous avons fait les deux premières longueurs puis demi-tour par le rappel prévu à cet endroit. La semaine commençait à être longue et entre la pluie qui nous attendait et le retour aux voitures, c’était déjà une belle journée.

Presque Agneau Noir – Arête Sud sur Relive ! https://www.relive.cc/view/v26MGpQW73v

Après une petite pause au refuge du glacier Blanc, descente pour le retour Pré de Mme Carle.

La pluie annoncée ne sera pas venue mais le temps gagné sera stratégiquement utilisé pour une glace et un « rafraichissement » à Ailefroide 😊

L’ERM est de sorti en Alpinisme estivale aux Écrins – Juin 2021 !

Menu