Retour sur le stage « orientation et bivouac » de notre Équipe Régionale de Montagnisme* (ERM)

Les 13, 14 et 15 mai derniers, nous avons effectué notre stage « orientation et bivouac » dans le massif du Beaufortin au-dessus du Lac de Saint Guerin.

Encadrés par Éric Hélies (instructeur montagnisme) et Frédéric Legendre (initiateur alpinisme) nous avons mis en pratique et « en terrain montagne » les connaissances théoriques que nous avions acquises en cartographie ; compétences nécessaires pour l’obtention de notre brevet fédéral d’initiateur montagnisme.

Au programme de ces 3 jours : préparation d’itinéraires, définition de points de passage, de points de décision, appréciation du terrain, de la condition physique des participants et prise de décision. Mais aussi étude des points de bivouac en fonction des sources d’eau visibles ou repérées sur la carte…

Pendant ces trois jours nous avons notamment mis en pratique la méthode d’analyse 3×3 (adaptée à partir des travaux de Werner Munter sur les avalanches) qui, à différents moments de la préparation et de la réalisation d’une course, permet de prendre en compte l’environnement (les conditions), la course prévue (le terrain) et les participants (le facteur humain) afin que chacun de nos choix se fasse de la façon la plus objective possible et que collectivement nous évoluions en toute sécurité. Certains ont alors en tête la séquence vidéo humoristique mais très pédagogique réalisée par le Groupe Militaire de Haute Montagne (groupe d’élite au sein de l’École Militaire de Haute Montagne de l’Armée de Terre) lors de sa préparation et de sa réalisation de la voie du compresseur au Fitz Roy (lien YouTube).

Pour mettre en pratique tous ces apprentissages, depuis notre bivouac non loin du refuge non gardé de la Coire, nous avons gravi le sommet du Crêt du Rey à 2633m … mais … pas forcément par l’itinéraire initialement prévu … merci la méthode 3×3 ! puis le lendemain nous avons admiré le coucher du soleil depuis notre bivouac au Plan de la Marmotte.

Au-delà de ces simples objectifs pédagogiques, ce stage a été une nouvelle occasion de nous retrouver tous ensemble pour une nouvelle aventure en montagne toujours propice à renforcer notre esprit d’équipe nos forces et nos solidarités.

Bien sûr le bivouac a aussi été l’occasion de quelques moqueries bonne enfant entre les tentes opaques, les ronfleurs, les tentes trop grandes, les tentes dentifrice, les lyophilisés pas bons, les rations des uns que n’aiment pas les autres et toutes les autres que l’on ne peut pas raconter ici…

Et puis, nous ne sommes pas peu fiers d’avoir enfin pu démentir les rumeurs qui enflaient çà et là à propos des itinéraires et des horaires proposés par certains initiateurs chevronnés … Et si, finalement, les retours à la frontale n’étaient pas du fait de l’encadrant mais plutôt du groupe encadré…

 

En nous quittant dimanche soir, après un ultime arrêt à la coopérative de Beaufort, nous avions déjà hâte de nous retrouver pour la prochaine journée de formation sur les techniques de secours et de mouflage…mais c’est encore une autre histoire !

 

* la promo 2021-2022 de l’ERM est composée de Benoit L., César M., Magali R., Patrice L., Stéphanie W., Thibaut P., et Véronique B.

Menu